Un travailleur est menacé de perdre ses prestations pour non-coopération

Plaignant : Électricien

Problème : Programme de transition professionnelle non adapté à un chef de famille monoparentale avec des troubles d’apprentissage.

Résolution : Programme de formation approprié et soutien offert.

Un chef de famille monoparentale s’est adressé à la Commission lorsque la CSPAAT lui a annoncé qu’il ne recevrait pas de prestations s’il ne participait pas au programme de transition professionnelle prévu. Le travailleur a fait remarquer que le cours de conception assistée par ordinateur ne lui convenait pas en raison de troubles d’apprentissage
documentés et de compétences insuffisantes en informatique.

L’ancien électricien a également indiqué que l’horaire et l’emplacement du programme – à environ une heure de voiture de son domicile – ne tenaient pas compte de ses obligations de parent.

Le travailleur et le personnel de la CSPAAT se sont rencontrés et ont discuté de ses objections. Malgré tout, on lui a demandé de suivre le programme faute de quoi ses prestations seraient réduites à zéro pour noncoopération. La Commission a mené une enquête, et la CSPAAT l’a mis dans un programme mieux adapté à ses compétences, à ses capacités et à sa situation personnelle. Conformément à la politique de la CSPAAT, il n’a pas perdu de prestations pendant la courte période de temps où il n’était pas en
mesure de participer au programme pour se recycler et retravailler. Il a reçu un soutien psychologique et après un mois, il était en mesure de reprendre le programme.