La CSPAAT est prête à réexaminer la couverture de marijuana thérapeutique

La CSPAAT a refusé de couvrir les frais de marijuana thérapeutique pour un travailleur bien que son médecin l’ait prescrite, le travailleur déclarant ne plus ressentir de douleur depuis qu’il en prend. Dans sa lettre de décision, la CSPAAT a déclaré que la marijuana thérapeutique n’était pas appropriée aux lésions du travailleur.

Le travailleur a expliqué à la Commission que la prise d’un autre médicament pour la douleur pendant sept ans lui avait procuré peu de soulagement. Il s’est plaint que la CSPAAT n’avait pas examiné ses renseignements médicaux ni tenu compte de ceux-ci.

La Commission s’est entretenue avec un chef de service afin de clarifier les motifs de la décision et le contenu de la lettre. Le chef de service a examiné le dossier et indiqué que la CSPAAT allait adresser une lettre au travailleur pour lui expliquer la décision en détail.

À la suite des demandes de renseignements de la Commission, le travailleur a reçu une lettre détaillée décrivant le processus d’examen de médicaments qui ne figurent pas sur les listes de médicaments remboursés dans le cadre du Programme de prestations-médicaments de la CSPAAT. La lettre portait également sur des études des Services de santé de la CSPAAT et sur les raisons de la non-couverture de marijuana thérapeutique. Toutefois, la CSPAAT a accepté de réexaminer sa décision si le travailleur pouvait fournir d’autres preuves médicales.