Explication du calcul des prestations

Un travailleur a subi un retard de trois mois dans la mise en œuvre d’une décision du TASPAAT lui accordant une IPNF rétroactive. Lorsqu’il a reçu son chèque, il a communiqué avec la CSPAAT car il mettait en doute la date de l’indemnisation. Pendant six mois, le travailleur a tenté de joindre l’agente d’indemnisation et a finalement porté le problème à l’attention du chef de service. Malgré cela, il n’a pas obtenu l’explication écrite du calcul qu’il recherchait, ce qui l’a amené à s’adresser à la Commission.

Étant donné que la série de problèmes liés aux processus qui avait contribué au délai de traitement de la demande de ce travailleur était susceptible d’affecter d’autres demandes comparables, la Commission a communiqué avec la directrice, qui a :

  • étudié le dossier complet du travailleur pour examiner les problèmes liés au processus;
  • étudié le dossier avec l’agente d’indemnisation, qui a appelé le travailleur pour s’excuser du retard et promis de lui envoyer une explication écrite dans la semaine suivante; et
  • envoyé une note de service aux chefs de service des secteurs pour qu’ils rappellent aux membres de leur équipe l’importance de suivre les protocoles et mécanismes établis pour le renvoi des questions à la Division des IPNF afin d’éviter des retards comme celui-ci.