Envoi de formulaires d’objection

Un travailleur, qui était au service de la CSPAAT quand il s’est blessé, a dit qu’on ne lui avait pas donné les raisons pour lesquelles on avait refusé sa demande d’’indemnisation pour une de deux lésions dues à des mouvements répétitifs. Il s’est également plaint que la CSPAAT n’avait pas répondu à deux demandes de renseignements adressées par son porte-parole au sujet de la décision que la CSPAAT avait prise d’annuler ses prestations pour perte de revenus pendant la période de préparation au retour au travail.

La Commission a réexaminé le dossier et discuté des préoccupations du travailleur avec le directeur et le chef de service. La CSPAAT a ensuite écrit au porte-parole et au travailleur pour leur expliquer pourquoi le travailleur n’avait pas droit aux prestations indemnitaires pour une de ses blessures. Elle s’est également excusée du retard qu’elle avait pris à répondre.

La CSPAAT a examiné plus en détail l’information fournie par le porte-parole et a rétabli les prestations pour perte de revenus pour une période définie.