Déblocage des procédures bureaucratiques

Les personnes qui appellent la Commission disent parfois se sentir « ballottées » d’un service à l’autre ou bien prises dans un labyrinthe bureaucratique. La Commission peut aider à « débloquer » ce processus.

Lors d’une audience d’appel, le représentant d’un travailleur a soumis des renseignements nouveaux afin que la CSPAAT puisse prendre une décision concernant un incident. La Direction des appels a envoyé l’information au gestionnaire de cas.

Lorsqu’il a reçu l’information, le gestionnaire de cas a dit au représentant qu’il n’était en mesure de prendre une décision et lui a recommandé de porter appel devant le TASPAAT. Le représentant n’était pas d’accord car il n’avait pas encore reçu de décision finale de la CSPAAT à propos de cet incident.

Le personnel de la Commission a discuté l’affaire avec le directeur adjoint, lequel a convenu que l’incident nécessitait un processus distinct et une décision.

Le représentant s’est dit satisfait de ce résultat, et a laissé le message suivant à la Commission : « Je vous remercie infiniment de votre aide avec ce dossier. C’est très apprécié car il y avait certainement une sorte d’impasse bureaucratique. Le résultat vient valider le rôle important de la Commission. »